1

Classement des 10 défenseurs les plus intéressants pour un Fantasy !

Après les classements des 10 meilleurs ailiers gauches, celui des meilleurs ailiers droits, ainsi que mon Top 10 des meilleurs joueurs de centres, j’y vais maintenant avec mon classement des 10 meilleurs défenseurs pour un Fantasy.


1 – Erik Karlsson
Fraîchement débarqué à San Jose, le nouveau membre des Sharks est le meilleur défenseur offensif de la ligue. Évoluant maintenant en Californie, il devrait à nouveau dominer la colonne des pointeurs chez les défenseurs. Je m’attends à un point par match pour le Suédois ! Une marque déjà atteinte, avec 82 points en autant de matchs durant la campagne 2015-16, alors qu’il s’alignait encore avec les Sens.

2017-18 : 71 matchs – 9 buts, 62 points (0.87 PpM)

2 – Brent Burns
Chewbacca a connu une saison plus « difficile » l’an passé, voyant sa production chuter de 76 à 67 points et de 29 à 12 buts, n’affecte en rien le fait qu’il demeure l’un des meilleurs défenseurs offensifs au monde. De plus, il devrait être jumelé à Karlsson sur la première vague de l’avantage numérique des Sharks; ce qui devrait indubitablement constituer l’un des duos les plus dangereux de la LNH !

2017-18 : 82 matchs – 12 buts, 67 points (0.82 PpM)

3 – Victor Hedman
Je m’attends à une autre excellente saison pour cet autre Suédois ! Eh oui, ils l’ont l’affaire, en Suède ! Dans son cas, nous sommes en droit d’espérer une récolte de 70 points, alors qu’il a la chance de s’aligner avec une puissance offensive comme le Lightning.

2017-18 : 77 matchs – 17 buts, 63 points (0.82 PpM)

4 – John Klingberg
Klingberg a déjà maintes fois démontré l’immense étendue de son talent, ces dernières années. Même si Klingberg pourrait très bien faire plus de points que Hedman pour une deuxième saison consécutive, je le place au 4e rang parce que dans les fantasy – en général – les buts sont plus payant que les passes, et je crois que les 3 autres seront en mesure de produire plus de buts.

2017-18 : 82 matchs – 8 buts, 67 points (0.82 PpM)

5 – Shayne Gostisbehere
Après une superbe saison de 65 point l’an passé – sa 3e dans la Ligue nationale -, je ne vois aucun signe qui pourrait laisser croire que ce jeune défenseur de 25 ans pourrait diminuer sa production ! Ainsi, soyez sans crainte de le repêcher tôt chez les défenseurs !

2017-18 : 78 matchs – 13 buts, 67 points (0.86 PpM)

6 – Seth Jones
Jones est en constante progression, année après année. Au cours des trois dernières saisons, par exemple, on a vu sa production passer de 31 à 42, puis enfin à 57 points. Jumelé à Zach Werenski, qui a eu une saison plus difficile l’an passé, ils devraient former l’un des meilleurs duos de défenseurs de la ligue, cette saison. Une chose est sûre, ils devront trouver le moyen de performer, afin de mettre toutes les chances de conserver les services de Bobrovsky et Panarin au-delà de la campagne à venir. En effet, les deux principaux concernés ont laissé planer le doute sur leur avenir avec l’équipe… 

2017-18 : 78 matchs – 16 buts, 57 points (0.73 PpM)

Parlons un peu de Seth Jones

7 – Drew Doughty
Je vous rappelle qu’il s’agit d’un classement des meilleurs défenseurs pour un Fantasy mettant l’accent sur les points… Une fois de plus, le récipiendaire du trophée Norris de la saison 2015-16 – prix bien mérité d’ailleurs -, devrait être parmi l’élite de la ligue en 2018-19. Cela dit, si votre Fantasy donne des points pour la colonne des +/-, vous pouvez sans conteste le repêcher plus haut ! La saison dernière, il a maintenu un excellent +23. 

2017-18 : 82 matchs – 10 buts, 60 points (0.73 PpM)

8 – Tyson Barrie
Le quart-arrière de l’Avalanche du Colorado a terminé la dernière campagne avec le deuxième meilleur total de points par match de la ligue (!), derrière un certain Érik Karlsson. J’ai d’ailleurs hésité à le positionner plus haut dans mon classement… mais le facteur blessure a fini par le faire chuter. Voici pourquoi j’ai choisi de le placer au 8e échelon. Au niveau du différentiel, c’est beaucoup plus difficile, par contre… 

2017-18 : 68 matchs – 14 buts, 57 points (0.84 PpM)

9 – Torey Krug
Le petit défenseur de 5’7 (selon NHL.com… 5’9, selon HockeyDb) fait partie de la nouvelle ère des petits arrières rapides et efficaces en relance offensive. Un peu comme Victor Mete, quoi… À mon avis, il est très possible de voir Krug frapper le cap des 60 points cette année. Je n’ai sûrement pas besoin de vous dire que ce serait excellent pour un défenseur !

2017-18 : 76 matchs – 14 buts, 59 points (0.78 PpM)

10 – P.K. Subban
Aux dernières nouvelles, le Subbanator semble s’être entraîné comme une bête, cet été… En tout cas, c’est ce qu’on pourrait croire, si on se fie sur les multiples publications qu’il nous a partagé sur les médias sociaux. Subban devrait frôler le 60 points, encore une fois cette saison. C’est incontestable, il fait partie d’une des meilleures brigades défensives de la ligue ! Un fait demeure; Roman Josi (0.71 PpM) et lui sont des valeurs sûres pour le 10e rang.

2017-18 : 82 matchs – 16 buts, 59 points (0.72 PpM)



Mention honnorable à John Carlson (0.83 PpM), qui a eu une excellente saison offensive l’an passé. Il n’a pas percé mon Top 10, tout simplement parce que je ne m’attends pas à ce qu’il répète l’exploit !

… Aussi plusieurs bons jeunes pourraient se hisser au classement final. Des joueurs comme Morgan Rielly (0.68), Matt Dumba (0.61), Ivan Provorov (0.50)Zach Werenski (0.48). Il va sans dire qu’il faudra aussi surveiller un certain Rasmus Dahlin (…) ! L’arrivée de ce dernier devrait profiter à un autre Rasmus, Ristolainen cette fois-ci. Celui-ci, après 3 saisons de 41 à 45 points, pourrait très bien saisir l’occasion pour franchir, et peut-être dépasser, la barre des 50 points. À suivre !

Qu’en pensez-vous ?


Ailleurs dans la LNH
Et si Bergevin savait de quoi il parlait, lorsqu’il avançait que l’attitude était un gros problème ?

En tout cas, si Rinat Valiev ne se force pas un peu plus, il ne survivra pas longtemps aux premières vagues de coupures… 




Crédit image entête, NHL.com


Jonathan Audet
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Classement des 10 gardiens les plus intéressants pour un Fantasy ! – Hockey Herald - septembre 23, 2018

[…] Après avoir faire le tour des patineurs, je m’avance aujourd’hui sur un terrain glissant (normal, sur une patinoire !) : les gardiens de but ! Je dis terrain glissant parce que les performances des gardiens de but sont souvent reliés aux performances des équipes qui évoluent devant eux… Tu as beau être l’un des – sinon le – meilleurs gardiens au monde, il n’y a pas de miracle à faire avec « pas de défensive » ou des joueurs qui ne se présentent pas tous les soirs ! #CareyPrice […]

Reply

Leave a Reply: