Chasing Priskie | Direction division Atlantique ?

Hier, Jimmy Murphy, éditeur en chef du Boston Hockey Now, nous a appris que les Bruins se retirait du derby Priskie. Devenu joueur autonome après avoir refusé de s’entendre avec les Capitals, l’équipe qui l’a sélectionné en 6e ronde du repêchage 2016 à 20 ans, Chase Priskie fait surtout parler de lui parce qu’il a été finaliste au prestigieux trophée Hobey Baker, remis annuellement au meilleur joueur du circuit universitaire américain, finalement remporté par un certain Cale Makar…



Devant manœuvrer avec quelques soucis avec la masse salariale, tandis qu’ils disposent de seulement 7M et McAvoy et Carlo à signer, les B’s ont sans doute conclu que les circonstances n’étaient pas bonnes pour eux. De toute façon, lorsqu’ils auront signé ces deux arrières, ils se retrouveront avec pas moins de 9 défenseurs pouvant évoluer dans la grande ligue. Ceci, c’est sans compter Urho Vaakanaien dans l’équation… Par conséquent, ils n’ont pas seulement pas de place pour Priskie; ils devront même faire des choix pour désengorger la ligne bleue. Plus la saison approchera et plus les rumeurs concernant une éventuelle transaction impliquant Torey Krug, qui se montrerait particulièrement gourmand à l’aube de sa pleine autonomie, risquent de prendre de l’ampleur.

Où cette histoire devient intéressante, c’est lorsque Murphy nous apprend que trois rivaux de division des Bruins seraient en tête de liste pour mettre la main sur le droitier de 23 ans… En effet, une source du journaliste lui aurait confié que le Lightning, les Panthers… et les Canadiens, seraient les meneurs dans ce dossier. Toujours selon la même source, les Bolts seraient particulièrement à surveiller.

Bien sûr, les conditions à Tampa ont de quoi charmer ! Un excellent climat, une équipe compétitive, un taux d’imposition avantageux; que demander de mieux ? Peut-être un contexte un peu plus favorable pour percer la formation ? Avec l’addition récente du vétéran Kevin Shattenkirk, il ne reste plus tellement de place sur le flanc droit du Lightning. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on sait que le surplus à gauche (Hedman, McDonagh, Sergachev, Coburn) risque de forcer une fois de plus l’un d’entre eux à évoluer sur le flanc opposé…

Évidemment, Priskie devra fort probablement accepter de débuter l’année dans la Ligue américaine, peu importe où s’arrêtera son choix, mais il risque tout de même de prendre en considération les chances pour lui de percer plus rapidement.



Si tel est le cas, il risque d’accorder plus d’attention aux voisins des Bolts, les Panthers de la Floride. L’idée d’évoluer devant leur plus récent ajout, Sergei Bobrovsky, ne sera sans doute pas pour lui déplaire… De plus, le flanc droit n’y est pas particulièrement bien rempli.  Par contre, la décision de signer Anton Stralaman pour 3 ans (5.5M) par saison, qui évoluera derrière Aaron Ekblad avec MacKenzie Weegar pour compléter la droite, pourrait venir gâcher l’intérêt de Priskie.

À Montréal, il y a bien sûr Shea Weber et Jeff Petry. Par contre, après, on a seulement Christian Folin et Noah Juulsen. Si je suis optimiste envers ce dernier, il n’en demeure pas moins qu’un point d’interrogation plane toujours sur sa tête. Sera-t-il suffisamment remis ? Si oui, il sera difficile pour Friskie de faire sa niche avec le gros club. Sinon, il pourrait y avoir une belle opportunité de déloger Folin de la 3e paire… De plus, avec seulement 2 années restantes au contrat de Petry, il pourrait y voir une occasion d’ouverture.

Dans tout les cas, malgré sa belle dernière saison, 17 buts, 39 points et un différentiel de +18 en 36 matchs, il devra fort probablement d’abord compléter son apprentissage dans la LAH. À moins qu’il parvienne à causer une énorme surprise au camp de l’équipe qu’il choisira… Parce que dominer à 23 ans dans circuit qui regroupe certains joueurs de 17 ans, ce n’est pas nécessairement significatif des capacités réels du joueurs. Il reste encore à voir comment il se comportera en affrontant des hommes.

Toujours est-il que la course pour l’obtention de ses services s’annonce particulièrement intéressante…

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


En Prolongation
Si vous l’avez manqué, voici un retour sur les paires possibles pour la saison à venir :

Canadiens | Mes paires pour la saison 2019-20


Crédit image entête, Quinnipiac Bobcats via NovaCapsFans.com




 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :