1

Canadiens | Quelle est la suite ?

Il y a à peine 1 an, c’était l’hécatombe. Pas de séries… Pas de gardien numéro 2. Pas de bon défenseur gaucher. Et surtout, un vide abyssale au centre. L’équipe ne marquait pas de but, et il ne semblait pas y avoir de lumière au bout du tunnel.

Puis, avec un peu de  clairvoyance et de chance, les penseurs du Canadien se sont attelés au plus gros problème. Celui qui perdurait depuis deux décennies. La fameuse position névralgique de la ligne de centre. Aux joueurs qu’ils avaient repêché ou acquis dans les deux années précédentes, en Ryan Poehling et Philip Danault, la Direction a ajouté Jesperi Kotkaniemi, Nick Suzuki et Max Domi.

Les deux derniers devraient éventuellement jouer à l’aile. Pour Suzuki, c’est pas mal déjà le cas. Ce serait encore plus vrai, SI Aho débarquait à Montréal. Malheureusement, Dundon vient de déclarer qu’il avait l’intention d’égaler l’offre. Une balade dans le parc, à l’en croire. Cela dit, pour le moment, c’est toujours une intention :

D’une façon où d’une autre, ce problème est redressé. Avec ou sans Aho, on devra prendre des décisions difficiles. Au lieu de placer des ailiers au centre, on devra mettre des centres aux ailes… Qui l’eut cru, après tant d’années de sécheresse ? Bien sûr, ça serait mieux avec Aho, mais bon… Pour être honnête, je ne vois pas pourquoi le propriétaire des Canes irait se compromettre de la sorte, s’il ne peut pas réellement égaler l’offre. J’aimerais bien croire qu’il tente d’acheter du temps, mais je doute qu’il prendrait un aussi gros risque. Il deviendrait, pour ainsi dire, la plus grosse risée de la ligue. Remarque, il n’a rien à gagner à attendre jusqu’au 7 pour officialiser le tout. À part plus ou moins empêcher Bergevin de soumettre une autre offre hostile (l’offre doit être supérieure à 10.6M par année), ça ne fait pas grand chose :

 

Et puis, sans Aho, c’est encore très bien avec Domi, Kotkaniemi et Danault pour pivoter les 3 premières lignes. Bref, on a toutes les raisons du monde d’être optimiste pour l’avenir de cette position. Parce qu’on n’a même pas abordé tous les autres espoirs que détient le Tricolore à cette position. Donc, en tenant compte du fait que Sebastian Aho n’aura été qu’un bref rêve, que faut-il faire ? À part pleurer, bien sûr… 

Du côté du poste de 2e gardien, en attendant un certain Primeau, Marc Bergevin a choisi de miser sur Keith Kinkaid. Si certains sont déçus de ce choix en raison de ses statistiques de l’année dernière (3.36 et .891), il faudrait tout de même préciser que le jeu défensif des Devils n’est plus exactement le même que celui des années 90-00… Ok, la ligne bleue du CH n’est pas tout à fait un modèle non plus. Cela dit, un an plus tôt, Kinkaid a fait le travail, guidant les jeunes Devils en séries avec une fiche de 26-10-3, une moyenne de buts alloués de 2.77 et un pourcentage d’arrêts de .913.

Qu’est-ce que ça nous indique ? Historiquement, il semble être un gardien 2.60 et .915. Des statistiques tout à fait honnêtes pour un numéro 2. Mais aussi, qu’il est capable d’en prendre. En plus d’avoir gardé le filet durant 41 matchs au cours de chacune des deux dernières saisons, Kinkaid a disputé 26 et 23 matchs lors des deux années précédentes. En somme, on cherchait un gardien qui pourrait alléger le fardeau de Carey Price. Dans un monde idéal, le cerbère étoile serait devant le filet pour une 60aine de matchs. Et puis, pour un an, l’expérience Kinkaid n’a rien de contraignante. Ce n’est pas optimal, mais il devrait faire le travail.

Le problème suivant est donc de dénicher un bon défenseur gaucher. Malheureusement, sur le marché des joueurs autonomes, les options ne sont pas légion. À priori, il semblerait que Montréal ait de l’intérêt envers Ben Hutton. Évidemment, il y a aussi Jake Gardiner. Mais il devrait vraisemblablement coûter trop cher. Avec Mete et Kulak comme deux premiers gauchers, Hutton pourrait peut-être faire le travail sur une courte période, en attendant que Romanov soit prêt. Mais, encore une fois, ce ne serait pas optimal. Faudrait-il se tourner vers le marché des transaction ? Après tout, Marc Bergevin vient de nous indiquer qu’il était prêt à sacrifier des choix, et donc de l’avenir, pour un joueur qui en vaut le coût. Que pourrait-il obtenir en rendant disponible ses hauts choix, et peut-être même Suzuki ?

Bien sûr, il y a d’autres façons d’améliorer le club. En ajoutant du poids, par exemple. En ce sens, je serais tenter de regarder du côté de Michael Ferland. On pourra au moins se consoler en se disant qu’il a déjà touché Aho !!! S’il n’est pas trop gourmand, il pourrait être une belle addition à l’attaque. Même si ce n’est pas ce qu’on souhaitait, les ajouts de Hutton et Ferland à celui de Kinkaid améliorerait l’équipe. Malheureusement, pas autant que l’ont fait tous ses rivaux de l’Est. Avec les Flyers, les Rangers, les Sabres, les Panthers et les Devils qui ont sorti l’artillerie lourde, il en faudra plus. Après tout, les jeunes talents des autres équipes progresseront aussi.

Il faudra concocter un nouveau coup d’éclat. J’ose croire que Bergevine en a terminé avec les offres hostiles… Par conséquent, on aura besoin d’une nouvelle grosse transaction. Un nouveau coup à la Pacioretty ou à la Galchenyuk. D’une façon ou d’une autre, malgré l’échec de l’audacieuse manœuvre utilisée hier, je garde confiance. En tout cas, je suis heureux de voir qu’il n’a pas allongé 7 millions par année pour 7 ans à un joueur comme Anders Lee. À ce qu’on dit, il a cependant fait des pieds et des mains pour attirer Duchene à Montréal. Malheureusement, pour autant que je sache, il est illégal de retenir un joueur par la force. Donc, je salue son audace d’être monté au front et d’avoir tenté d’amener Aho. 


En Prolongation
Évidemment, Marc Bergevin n’est pas le seul à vouloir régler les gros problèmes de sa formation. En plus de Kyle Dubas qui vient d’offrir Barrie et Ceci à son coach, Joe Sakic s’est assuré de corriger le problème du manque de profondeur de son attaque :

Qui plus est, Sakic a déjà la solution pour éviter que Kadri fasse le fou en séries :

Excellent plan !


Crédit image entête, Ryan Remiorz/CP via Sportsnet.ca

Tom L.D. MacAingeal