1

Canadiens | Mes paires pour la saison 2019-20

Ce matin, j’ai lu un excellent article de The Athletic qui s’attardait sur les combinaisons possibles pour la ligne bleue du Tricolore en vue de la campagne à venir. En tout cas, c’était bien meilleur que le papier qui décortiquait de quoi aurait l’air le Canadien dans une ligue à 12 équipes (?!) :

Bref… du lot, la combinaison qui a retenu mon attention est la suivante :

Kulak – Weber
Chiarot – Petry
Mete – Juulsen
Reilly – Folin

Bon, ils ont interverti les duos 1 et 2, mais on verra bien comment Weber se comportera en début de saison. En ce qui me concerne, je crois qu’on prévoit l’utiliser à outrance, au moins au début. On verra s’il s’essoufflera/blessera par la suite.


Outre le fait qu’on sait déjà que le plan initial est de jumeler Ben Chiarot à Jeff Petry, c’est l’analyse de l’effet Kulak qui a fini de me convaincre que ce n’était peut-être pas une si mauvaise chose de séparer Kulak et Petry. C’est que j’ai beaucoup apprécié cette paire… Malgré tout, j’ai mangé une méchante kulak su’a gueule lorsque j’ai constaté que le fameux effet Kulak était beaucoup plus tangible lorsqu’il était jumelé au Man Mountain plutôt qu’à Petry :

Et puis, il est vrai qu’il est assez difficile d’imaginer Chiarot évoluer avec Weber. Pour ce qui est de Victor Mete, malgré toute son efficacité l’année dernière, je suis d’avis qu’il a encore beaucoup à apprendre. En évoluant avec Noah Juulsen, il trouvera un complément sur mesure pour parfaire son jeu en affrontant des éléments moins dangereux.

Bien sûr, certains joueurs, tels que Folin et Reilly, ou encore Ouellet, pourraient venir brouiller les cartes. Je ne suis pas contre l’idée de faire débuter Juulsen à Laval, le temps qu’il reprenne la forme et se bâtisse une solide confiance. Maintenant que le Rocket peut miser sur les précieux enseignements de Joel Bouchard, il est grand temps d’en profiter. Ainsi, mes paires ressembleraient plutôt à ceci pour entamer le calendrier régulier :

Kulak – Weber
Chiarot – Petry
Mete – Folin
Reilly

Certes, il n’est pas impossible que le visage de la brigade défensive change par voie de transaction. Si Bergevin a la chance de pouvoir mettre la main sur un joueur comme Gostisbehere, Skjei ou Hampus Lindholm, il ne laissera certainement pas passer pareille occasion. Cela dit, quand on sait qu’il a tenté d’appâter Matt Duchene, qu’il a déposé une offre hostile à Sebastian Aho, et qu’il serait apparemment très impliqué dans le dossier de Patrik Laine, j’aurais tendance à croire qu’il est d’abord clairement en quête de renfort à l’attaque. Il veut vraisemblablement ajouter un gros canon à son offensive déjà plus dynamique qu’autrefois. Et pourquoi pas !




D’une part, Carey Price semble avoir retrouvé tout son lustre d’antan et la défensive s’est grandement stabilisée par l’arrivée inopinée de Brett Kulak. De l’autre, avec un joueur du calibre de Romanov qui joindra bientôt les rangs, le vide sur le flanc gauche est nettement moins urgent à combler…

Quant à l’option 4 de l’article cité, où Mike Reilly viendrait chasser Ben Chiarot de la formation, je la trouve peu plausible. Par contre, avec l’échec Alzner encore fraîchement imprimé dans nos mémoires, on ferait mieux de se dire que tout est possible…

Logiquement, nonobstant mon opinion et mes souhaits personnels, on devrait avoir droit à quelque chose du genre :

Mete – Weber
Chiarot – Petry
Kulak – Folin
Reilly – Juulsen

D’une façon ou d’une autre, ce sera toujours mieux qu’en octobre dernier, alors que le Tricolore devait se débrouiller sans Weber, Kulak et Chiarot. 

…Et vous, à quoi ressemblerait vos paires ?

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Crédit image entête, Getty Images via RDS.ca



 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Dominik duplantis - août 16, 2019

Moi Dominik j’aimerais avoir une paire de billets pour les Canadiens de Montréal

Reply

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :