2

Canadiens | Le marché des joueurs autonomes 2019

Tout le monde le sait, dès la fin de la présente Finale de la coupe Stanley, le marché commencera à s’activer. Les spéculations ainsi que les rumeurs vont fuser de partout et l’engouement pour la majorité des équipes éliminées pourra recommencer.

J’ai parlé, il y a quelques semaines de cela, de la non-participation du CH aux prochaines séries si Bergevin n’effectuait pas des changements. Ces changements doivent se faire en partie sur le marché des échanges au repêchage et en partie sur le marché des agents libres, étant donné le peu de joueurs de qualité que la Flanelle peut se permettre d’échanger. Dieu sait que les joueurs de qualité sortent plus souvent de Montréal que l’inverse…

Dans cette optique, je pense évidemment que Bergevin s’activera et procédera à au moins une grosse transaction mais je n’ai pas envie de spéculer plus amplement à ce niveau. À la place, je vais regarder les possibilités logiques qu’aura le directeur général du Canadien pour améliorer son équipe et ainsi espérer participer aux séries pour la première fois en 3 ans.

Le Canadien a présentement 14 attaquants sous contrat pouvant jouer au niveau de la LNH. De ce lot, Dale Weise, Matthew Peca, Nicolas Deslaurier et Ryan Poehling sont possiblement destinés à débuter l’année à Laval. En fait, le possiblement est juste pour Poehling, qui aura des chances de se faire valoir au camp d’entrainement alors que les 3 autres ne sont clairement plus dans les bonnes grâces de l’organisation et risquent de passer au ballottage en fin de camp. Les 3 ont une dernière année sous contrat et pourraient se voir donner une chance ailleurs. Dans les 10 avants restants, un joueur pourrait bouger pour apporter du support à la ligne bleue (Drouin?), mais je ne spéculerai pas; je considérerai chacun d’entre eux :

Jonathan Drouin Jesperi Kotkaniemi Max Domi
Tomas Tatar Phillip Danault Brendan Gallagher
Paul Byron Jordan Weal Andrew Shaw
Nate Thompson

Présentement, les 10 joueurs se placent de cette façon. Si Poehling devait connaitre plus d’une grosse prestation en pré-saison, il pourrait facilement s’insérer au centre du Bottom-6 et Weal se retrouverait donc à l’aile. En théorie, Artturi Lehkonen et Joel Armia, tous deux RFA, s’insèrent au sein de ce 4e trio et le tour est joué. J’aimerais quand même tenter de trouver des alternatives à ces deux finlandais fiables sans la rondelle, mais peu électrisants en attaque. Charles Hudon, sans contrat est ce que l’on appelle un « goner ». Il se trouvera un contrat à deux volets ailleurs.

Si un attaquant du Top-6 devait être échangé, Bergevin devra absolument colmater le tout avec un Duchene, Panarin, Lee ou Skinner, mais ce sont des joueurs avec le plein choix sur leur destination, et ce choix s’arrête rarement sur Montréal. Même sans échange, j’ajouterais un de ces joueurs à l’alignement si la possibilité se présentait et réajusterais mes trios en conséquence.

Pour ce qui est de la défensive, avec les récentes signatures de Brett Kulak et de Christian Folin, ce semble être de plus en plus clair que Jordie Benn testera le marché et que le CH ne lui présentera pas d’offre de contrat. Mike Reilly, un agent libre avec restriction, devrait quant à lui ne pas se voir soumettre une offre qualificative et se trouver un contrat ailleurs.

Noah Juulsen est de calibre LNH selon moi, mais devrait passer du temps avec Joël Bouchard, dépendamment de sa réhabilitation ainsi que de son niveau de confiance :

Victor Mete Shea Weber
Jeff Petry
Brett Kulak Christian Folin

 

En regardant l’organigramme, on constate que le Canadien a idéalement besoin d’un défenseur gaucher qui peut s’acclimater à Weber ou Petry, Mete patrouillant alors le flanc de l’autre. Il faudra aussi dénicher un défenseur d’extra en rotation avec Kulak et Folin si les performances de ces derniers déçoivent. Karl Alzner et Xavier Ouellet, en plus de Noah Juulsen, mentionné plus haut, seront à Laval et pourraient dépanner au besoin. Comme disait le grand Marcellus Bergevinus : « Il n’y a jamais assez de défenseurs »

Sur le marché :

En considérant les besoins actuels du CH, basé sur l’alignement proposé, sur le marché des joueurs autonome, Marc Bergevin devra comparer Lekhonen et Armia aux attaquants Bottom-6 disponibles, ainsi qu’un défenseur Top-4, (le besoin réel est un Top-2 idéalement mais à part Karlsson, il n’y en a pas) et d’un défenseur de profondeur 6-7 pour pallier à des blessures ou des contre-performances.

Les attaquants :

Bon je l’ai mentionné, les Panarin, Duchene, Lee, Skinner, etc sont tous intéressants et j’en signerais deux du lot si possible, mais je vais me concentrer sur des joueurs avec un plus haut pourcentage de chance d’être signés, sur le 3e, 4e trio, puisque mes 2 premiers trios sont pas mal lock. Seul Tatar pourrait descendre vers un 3e trio advenant l’addition d’un attaquant Top-6.

 

Colin Wilson – 29 ans – Avalanche du Colorado

Wilson est un centre-ailier gauche de 6.01 et 221 livres (Armia est 6.04 et seulement 210 lb). En raison de blessures récurrentes, depuis 2014-2015, le natif de Greenwich au Connecticut n’a jamais joué plus de 70 matchs mais affiche une production intéressante et une présence physique constante. La saison dernière il a connu une saison très honnête de 12 buts et 15 passes en 65 parties sur un troisième trio très jeune (Tyson Jost, Alex Kerfoot) en plus d’ajouter un étonnant total de 4 buts et 4 passes en 12 parties de séries. Auteur de 5 buts en supériorité numérique, Wilson a une grosse présence devant le filet. En carrière, il affiche aussi un honnête pourcentage de conversion de 11.5% sur ses lancers au filet. Wilson est somme toute un joueur de 30-35 points, mais qui apporte quelque chose de différent au groupe et qui a tout de même déjà connu une saison de 20 buts et 22 passes à Nashville où il a été repêché 7e au total en 2008. Son salaire l’an dernier était de près de 4M mais l’année prochaine, selon le modèle de projection de Evolving-Hockey.com, son salaire devrait plutôt se situer entre 2.3 et 2.7M de dollars pour 2 ou 3 ans.

 

Brett Connolly – 27 ans – Capitals de Washington

Brett Connolly, mieux connu des partisans montréalais, notamment à cause de ses années à Tampa Bay, est le prototype parfait du joueur de 3e trio. Sur le flanc droit, il a complété à merveille Lars Eller cette année. Droitier et capable de marquer des buts, il partage l’un de ces deux attributs en commun avec Joel Armia ! Connolly a marqué pas moins de 52 buts à ses trois dernières saisons (217 parties). Cette saison, en plus de ses 22 buts, il a obtenu 24 passes et terminé avec un différentiel de +13. Son différentiel est non-négligeable considérant que les 2 premiers trios de l’équipes de sont pas reconnus pour les missions défensives. N’ayant eu que très peu de temps de jeu en supériorité numérique, il a obtenu 21 de ses 22 buts en 5v5 et a obtenu un pourcentage de réussite sur ses lancers de 15.8% (49e LNH). En comparaison, Paul Byron a une moyenne de 17.6%, ce qui le place parmi l’élite de la ligue (Top 25). Connolly, 6.03 et 195 lb était le 3e meilleur buteur par minute l’an dernier à Washington et devrait commander un salaire avoisinant le 4M pour au moins 4 ans selon moi.

Ryan Dzingel – 27 ans –  Blue Jackets de Columbus/Sénateurs de Ottawa

Dzingel n’a pas cessé d’améliorer ses statistiques personelles depuis son entrée en 2015-2016. En plus d’avoir obtenu deux saisons consécutives de plus de 20 buts (23 et 26), le centre/ailier gaucher a obtenu au moins autant de passes (72 en carrières). Le fait qu’il ait été retiré de la formation pendant les séries (seulement 1 but en 9 parties) peut certainement affecter sa valeur mais une saison de 56 points doit se récompenser par au moins un contrat semblable ou plus à celui que j’ai énuméré pour Brett Connolly.

 

Michael Ferland – 27 ans – Hurricanes de la Caroline

Le fougueux manitobain aurait pu connaitre sa meilleure saison en carrière n’eut été de blessures qui l’ont limité à seulement 71 parties. Il a tout de même réussi à atteindre 40 points pour une 2e année consécutive. Il a connu des séries difficiles et avec l’ascension de Warren Foegele, il a terminé la saison sur le 4e trio. Les Mini-Canes, les Checkers de Charlotte, sont présentement en Finale de la AHL et ils ont beaucoup de jeunes qui s’en viennent (Martin Necas, Julien Gauthier, Nicolas Roy, Morgan Geekie). Avec ces joueurs, ils n’auront pas besoin de payer un gars de 27 ans qui recherche du long terme et un salaire entre 3.8 et 4.5M par année.

 

Les défenseurs :

Tyler Myers – 29 ans – Jets de Winnipeg

Le grand défenseur droitier de 6.08 et 229 lb n’est pas la solution idéale. Il est droitier, est trop gros pour jouer à gauche, les rotations étaient difficiles et les erreurs plus fréquentes lorsque les Jets l’ont essayé, en paire avec Dustin Byfuglien. Si bien que Paul Maurice a mis Joe Morrow a sa place la partie suivante… Il reste tout de même un défenseur qui peut, dans un rôle important, produire une dizaine de buts et près d’une quarantaine de points en plus de fournir une présence physique. Peut-être Petry peut-il jouer à la gauche? Ou bien notre flanc droit se renforce. D’une façon ou d’une autre, un défenseur de cette qualité se doit de se voir offrir une offre par Bergevin, considérant la profondeur actuelle.

Carl Gunnarsson – 32 ans – Blues de St. Louis

Un défenseur très peu offensif, Gunnarsson devrait, notamment avec son jeu physique, aider une équipe à fermer les « gap » et contribuer drastiquement en infériorité numérique. Le gars est le 6e défenseur d’une équipe en finale, il peut très bien l’être à Montréal.

 

En somme :

Le Canadien devrait offrir un contrat à Brett Connolly, lui offrir plus d’argent pour moins longtemps (4.5 x 3) et s’assurer d’avoir un buteur sur minimum 3 trios et échanger les droits de Joel Armia qui n’aura plus son utilité puisqu’Andrew Shaw devrait le remplacer sur le 4e trio. Shaw beaucoup plus complet, avec de la hargne et du talent est le type de joueur qui est un luxe à avoir sur son 4e trio.

Plutôt que de signer un autre attaquant de Bottom-6 à plus de 3M, Bergevin devrait resigner Artturi Lehkonen à un salaire moindre. Le petit finlandais travaille fort, crée des chances et est très solide défensivement. Il devrait commander un salaire entre 2 et 2.5M pour 2 ou 3 ans. S’il obtient plus de « luck » il devrait enfiler une quinzaine de buts l’année prochaine et une trentaine de points.

Le Canadien devrait aussi tenter sa chance avec Tyler Myers à un contrat de 6M X 5 ans. S’il est intéressé, ils pourraient développer et monter jusqu’à quelque chose qui apprivoiserait les 7M.

Carl Gunnarsson accepterait sûrement de venir à Montréal pour environ 1.5M pour l’année. Un défenseur de cette qualité, qui peut intégrer l’alignement contre les bonnes formations offensives disposant d’un puissant avantage numérique, pour si peu, serait une aubaine majeure.

 

Je n’ai pas abordé les gardiens substituts puisque je voyais Anders Nilsson comme une bonne alternative, lui qui vient tout juste de signer un contrat de 2 ans avec les Senateurs. Curtis McElhinney, Ryan Miller et Cam Ward seraient mes options dans les eaux de 1.5-2M pour garder une 20aine de parties. Charlie Lindgren aura une chance de se faire valoir, mais je doute que Marc Bergevin ait confiance en son jeune gardien pour autant de parties.

Mon alignement de 23 joueurs, en fonction de mes préférences, après le 1er juillet :

Attaquants (14)

Jonathan Drouin Jesperi Kotkaniemi Max Domi
Tomas Tatar Phillip Danault Brendan Gallagher
Paul Byron Ryan Poehling Brett Connolly
Artturi Lehkonen Jordan Weal Andrew Shaw
Nicolas Deslauriers Nate Thompson

 

Défenseurs (7)

Victor Mete Shea Weber
Brett Kulak Jeff Petry
Carl Gunnarsson Tyler Myers
Christian Folin

 

Gardiens (2)

Carey Price
Ryan Miller

 

Et vous, quelles seraient vos cibles pour aider le Canadien sur le marché cet été?


Crédit image entête, Yahoo.com

Kevin Leveillé
 

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Gunnarsson et les Blues écrivent l'histoire ! - Hockey Herald - mai 30, 2019

[…] première. Le défenseur Carl Gunnarsson, loin d’être reconnu pour ses talents offensifs, et ciblé par Kevin dans son article d’hier, est celui qui a permis à son club d’enregistrer son premier gain en ronde finale, à […]

Reply
Dossier Karlsson, prôner la proactivité? - Hockey Herald - juin 5, 2019

[…] article portant sur le sujet des UFA intéressant pour la Flanelle, la semaine dernière : (LIEN), car je ne pensais pas réellement que son acquisition était une option pour Marc […]

Reply

Leave a Reply: