Cam Talbot (EDM) et Mika Zibanejad (NYR) sur la liste des blessés

Comme si les Huiles (1-0-14-2) ne connaissaient pas déjà leur large part d’ennuis, voilà que la Direction a annoncé hier que le gardien Cam Talbot devrait s’absenter pour une durée d’au moins deux semaines. Il s’agirait d’une blessure au haut du corps, mais pas d’une commotion.

Bien que Cameron Talbot ne connaissait pas une grande saison -plutôt médiocre, en fait, avec une fiche de 3.00 et .903, il n’en demeure pas moins qu’il est le portier numéro un de cette concession de l’Alberta. Rappelons que, pas plus tard que la saison dernière, il a bien fait avec 2.39 et .919, avec une équipe dont la brigade défensive ne faisait pas beaucoup de jaloux. Encore cette saison, il demeurait jusqu’à maintenant la meilleure option pour défendre le filet des siens.

Maintenant, pour palier à son absence, les Oilers ont procédé au rappel de Nick Ellis, 23 ans, un gardien jamais repêché et qui n’a jamais disputé une partie dans la Ligue nationale,  pour venir seconder un Laurent Brossoit qui en arrache encore plus que Talbot. Brossoit était d’ailleurs d’office pour la rencontre d’hier, alors que la bande à McDavid s’opposait à celle de Matthews, dans une défaite de 6-4. Le portier de secours a alors terminé la rencontre avec un piètre .857, venant du même coup porter son pourcentage global à .876 (.899 en carrière) et gonfler sa moyenne à 3.60 (3.00 en carrière). Ça va si mal à Edmonton que Russell lance – et compte -sur son propre gardien :

Par-dessus le marché, les Oilers ont annoncé qu’ils devraient également se passer d’Adam Larsson :

Avec une fiche de 4-5-1 à leurs dix derniers matchs, la nouvelle ne pouvait pas plus mal tomber. Maintenant, prenons deux secondes pour imaginer le scénario suivant : les Oilers, victimes de quelques transactions douteuses, ne se redressent pas et gagne la loterie. Ils sélectionnent l’excellent arrière Rasmus Dahlin, qui vient assurer la relance à McDavid. All in for Dahlin, hein ? Après tout, la sélection d’un premier choix au total garantit le succès d’une équipe, n’est-ce pas…

 

Abonnez-vous à la page Montreal Canadiens Memes sur Facebook, pour plus d’hilarants memes

 

 

De l’autre côté de la Ligue nationale, chez les Rangers (13-10-2), on devra composer avec l’absence, pour une période indéfinie, du centre Mika Zibanejad, en raison d’une blessure au haut du corps également, mais bel et bien d’une commotion dans son cas. Appelé à s’imposer à la suite de la transaction envoyant Derek Stepan aux Yotes cet été, le joueur de soccer à ses heures, a pris l’attaque des Rangers en mains, avec une récolte de 22 points, dont 11 filets, en 24 rencontres jusqu’à maintenant. Le suédois a manqué la dernière sortie des siens, une défaite de 5-4 vs les Panthers. Heureusement, les coéquipiers de Mika, aidé par l’ajout de Peter Holland hehe, pourraient prendre la relève le temps qu’il se rétablisse. On peut penser à Pavel Buchnevich, impressionnant choix de 3e tour en 2013, qui a déjà 20 points au compteur. Il y a également Matt Zuccarello (20 points) et J.T. Miller (18 points), pour prendre la relève. Ils sont soutenus de la ligne bleue par l’acquisition estivale de l’équipe, Kevin Shattenkirk avec 18 points. Pendant ce temps, Chris Kreider a déjà enfilé 10 buts. Par contre, défensivement, c’est collectivement moins reluisant. Pour une deuxième saison consécutive, le King peine à se maintenir au dessus de .910. C’est encore plus difficile pour Ondrej Pavelec, venu remplacer Antti Raanta inclut dans la transaction Stepan, avec un pourcentage d’arrêts de .889.

Depuis l’embauche de Lindy Ruff, en tant qu’entraîneur-associé, les rumeurs du congédiement d’Alain Vigneault n’ont cessées de croître, jusqu’à ce que l’équipe se relève de son mauvais départ. Les Rangers avaient une fiche de 8-2-0, à leurs dix dernières sorties, avant de voir Zibanejad tomber au combat. Maintenant, si les Blueshirts ne sont pas en mesure de se relever de cette perte, il y a fort à parier que le nom du pilote reviendra de plus belle au cœur des rumeurs. On recommencera peut-être à placer le nom de Ryan McDonagh (21 : 0-12-12  +6) sur le marché des transactions. Je connais une équipe qui le prendrait bien… reviens à la maison, McDo, reviens à la maison. 

But Zibanejad !

Nous allons terminer avec ce En rafales :
Non, je blague, ici nous n’avons pas besoin de camoufler de la sorte une absence de contenu… Je termine plutôt en mentionnant que Jacob Superstar de la Rose a enfin récolté son premier point de la saison sur le but de Galchenyuk ! Montréal a enfin son centre numéro 1 tant attendu !!! Du même coup, fort d’une 4e victoire de suite, en s’emparant de la 3e position de la Division Atlantique, le Tricolore est revenu dans le portrait des séries. All in for Dahlin ? Farce à part, j’ai tout autant sursauté que vous, en le voyant pivoter à la 1ere ligne. Cependant, la logique derrière ce choix est toute simple : garder intact les trios qui fonctionnaient bien. Même choix pour la décision d’envoyer Carey Price dans la mêlée, pour une deuxième fois en deux soirs… Il s’agissait plus d’une intention de s’assurer de consolider les bases de la confiance renouvelée de Price que d’une flèche dirigée envers Niemi, malgré des stats affreuses de ce dernier. Enfin, il faut vraiment prendre la peine de mentionner l’effort collectif de l’équipe derrière cette victoire… Un gain remporté malgré les absences de Weber, Drouin et Lehkonen… Quand Gallagher (2b,1p) -et Price; sûrement parce qu’il a appris via les réseaux sociaux que sa femme ne voulait pas divorcer… – va, tout va! 

DLR, Centre Élite

Crédit image entête, Getty 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: