Babcock se met les fans à dos, en réintégrant Polak dans la formation

En prenant la mesure des Leafs par la marque de 4-1, samedi, Rask a porté sa série active avec au moins 1 point à 20 matchs (18-0-2) ! Il s’agit de la 4e meilleure séquence de l’histoire de l’équipe. De l’autre côté, à Toronto, peut-être porté par cette défaite, Mike Babcock a choisi de réintégrer l’arrière Roman Polak à sa jeune formation. Une décision qui n’a pas manqué de susciter la grogne chez les fans de cette équipe. La bande à Matthews avait pourtant remporté les 4 joutes précédentes, en inscrivant 16 filets, tout en accordant seulement 3 buts à leurs adversaires… Comme quoi, on n’a pas tous les mêmes raisons de se plaindre.

À l’écart du jeu depuis une dizaine de jours, Polak (malade) était inscrit sur la liste des blessés officielle depuis ce temps. En son absence, les jeunes loups de Toronto ont disputé leur meilleur hockey des deux derniers mois, en écrasant coup sur coup les 2 clubs New Yorkais : 5-0 vs les Isles, puis 4-0 vs les Rangers, le 31 janvier et le 1er février. Sur Twitter, on s’est alors empressé de souligner la fiche du club avec/sans le gros vétéran de 6’2 et 235lb :

Loin d’être suffisant pour influencer les décisions du respecté entraîneur-chef, si on se fie à l’entraînement de ce matin, voici la formation que Babcock concoctera pour le duel qui les opposera aux Ducks ce soir :

Hyman – Matthews – Nylander
Marleau – Kadri – Marner
JVR – Bozak – Brown
Komarov – Moore – Kapanen

Rielly – Hainsey
Gardiner – Zaitsev
Dermott – Polak

Andersen
McElhinney

À ce moment-là, Polak était toujours inscrit sur la IR de l’équipe… il a également pris part à l’entraînement précédent le duel contre Boston, c’est cependant le principal intéressé lui-même qui a confirmé l’information aux journalistes :

Cette annonce a rapidement déclenché ce genre de réactions chez les fans :

En bref, ça a suscité à peu près le même genre de réactions que celles qu’a la copine de mon ami, lorsque je lui demande de déménager dans mon village… Cette saison, en 32 parties, l’arrière d’origine tchèque totalise 6 points et un différentiel de -4, tout en ayant distribué 67 mises en échec. On est loin de ses 232 coups d’épaule en 75 matchs de la campagne précédente… Qu’en pensez-vous, la grogne populaire est-elle justifiée, ou Polak est-il simplement la cible désignée pour être le bouc émissaire lorsque ça va mal ? À leurs dix dernières rencontres, les Leafs montrent un rendement de 5-3-2. Avec une fiche totale de 30-19-5, en 54 matchs depuis le lancement de la saison, ils sont présentement confortablement installés au 3e rang de la Division Atlantique, 5 points derrières les Bruins. Ces derniers ont toutefois disputé 4 joutes de moins que leurs rivaux torontois. Pour activer Polak, un joueur devra être retourné dans la Ligue américaine.

Crédit image entête, Graig Abel – Getty

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: