Avant-match, Habs vs Jets (07/02/19)

À Montréal (30-18-6), on s’apprête à affronter la 3e meilleure équipe de la ligue. Pour beaucoup, ce duel fera office de test permettant de déterminer l’état réel des forces du Canadien. Gagne ou perd, si on parvient à tenir tête à la meilleure formation de la Division Centrale, plusieurs intervenants considéreront alors que le Tricolore mérite sa place parmi les équipes de tête. Pour ma part, avec déjà 54 matchs joués, je crois que le Canadien récolte le fruit de ses efforts. D’ailleurs, les hommes de Claude Julien auront l’occasion de reprendre le 3e rang de la Division Atlantique, qu’ils ont perdu aux mains des Bruins hier. Bonne nouvelle; l’équipe pourra compter sur le retour de Tomas Tatar. Le Slovaque a dû s’absenter mardi dernier afin de soigner un petit virus… Shaw et Byron n’étant toujours pas prêts à revenir au jeu, Peca et Hudon bénéficieront d’une nouvelle chance de se faire valoir. Jusqu’à présent, j’estime qu’ils n’ont pas été en mesure de prouver qu’ils méritaient d’évoluer dans la formation sur une base régulière. En conséquence, au retour des blessés, je m’attends toujours à ce que l’un ou l’autre soit soumis au ballottage. À moins qu’on parvienne à conclure une transaction, bien entendu. Il est tout de même très intéressant de constater que l’attaque est parvenue à générer 4 buts, malgré l’absence de 3 de ses attaquants réguliers Top-9 (Tatar, Shaw, Byron). Profondeur… 

Nhl.com

Drouin – Danault – Gallagher
Tatar – Domi – Peca
Lehkonen – Kotkaniemi – Armia
Hudon – Chaput – Deslauriers

Mete – Weber
Reilly – Petry
Kulak – Benn

Price
Niemi

Extras : Agostino, Alzner
Blessés : Shaw, Byron




Que ce soit pour y jouer à l’aile ou au centre, Nick Suzuki vise la LNH dès l’an prochain, rien de moins :


Chez les Jets (34-16-3), s’il subsistait des doutes dans la tête de certains partisans, on s’est arrangé pour les effacer. Avec 187 buts marqués, malgré la panne sèche de Patrik Laine, l’équipe se classe au 5e rang des meilleures offensives de la ligue. Le gros ailier Finlandais, pourtant reconnu pour ses incroyables aptitudes de buteurs, a inscrit seulement 2 filets à ses 21 derniers matchs ! Pas franchement reconnu pour ses talents de passeurs, au cours de cette même séquence, le 2e choix au total de l’encan 2016 a ajouté seulement 4 aides. Qu’à cela ne tienne, les Jets ne forment pas une puissance par hasard. Kevin Chevaldayoff est parvenu, au gré des années, à greffer beaucoup de talent à son groupe de joueurs. Pour l’instant du moins, ces derniers parviennent jusqu’à présent à combler l’absence de production de leur coéquipier. Ils viennent d’ailleurs de remporter 7 de leurs 10 derniers matchs… Aussi incroyable que ça puisse paraître, grâce à son total de 25 buts, Laine demeure tout de même le 2e meilleur marqueur de l’équipe, un seul but derrière Mark Scheifele. Devant le filet, on peut dire que Laurent Brossoit impressionne. Fraîchement débarqué d’Edmonton, le gardien de 25 ans s’acquitte à merveille de son rôle de 2e gardien. En 13 apparitions devant le filet depuis le lancement des hostilités, Brossoit cumule des statistiques incroyables; en plus d’une fiche de 10-2-1, il maintient actuellement une moyenne de buts alloués légèrement supérieure à 2 buts par matchs (2.09) et un excellent pourcentage d’arrêts de .940 ! Ce choix de 6e ronde en 2011 avait bien montré quelques beaux flashs avec son ancienne équipe, mais rien qui laissait présager autant de succès… C’est cependant Connor Hellebuyck qui devrait être d’office pour le duel ce soir :

Pinterest

Connor – Scheifele – Wheeler
Laine – Little – Roslovic
Perreault – Lowry – Tanev
Lemieux – Copp – Appleton

Morrissey – Trouba
Chiarot – Byfuglien
Kulikov – Myers

Hellebuyck
Brossoit

Blessés : Ehlers, Morrissey*
*= Au jour le jour

Si les Jets doivent se passer des services de Morrissey, au moins, ils pourront compter sur le retour de Dustin Byfuglien. Ce dernier était sur la touche depuis le 29 décembre dernier. En 32 matchs, Big Buff a eu le temps d’amasser 29 points. À 33 ans, il flirte avec le point par match pour la première fois de sa carrière, lui qui a tout de même cumulé plusieurs campagnes de 50+ points. Pour ce qui est du powerplay, les vagues devraient aller comme suit :
Connor – Roslovic – Wheeler
Scheifele – Byfuglien

Perreaut – Little – Laine
Trouba – Morrissey*



Bref, ce duel sera diffusé à RDS à partir de 19h30.  En ce qui concerne nos amis de HSL – Webradio, ils seront en ondes dès 18h30… un rendez-vous à ne pas manquer, comme toujours !

Bon match à tous !


En Prolongation
Définitivement, on n’a pas fini d’entendre parler de Romanov…

… et LaCouvee terminera l’année avec le Rocket :

Le gardien de 24 ans montre une fiche de 4-1-1, tout en ayant maintenu d’excellentes statistiques en l’absence de Charlie Lindgren (blessé) : 1.98 et .927. Des chiffres qui sont loin devant ceux de McNiven : 2.38 et .907. Évidemment, l’échantillon est très mince… LaCouvee a encore beaucoup de travail à faire avant de convaincre l’état-major qu’il a sa place avec l’équipe au-delà de la saison en cours. À suivre ! 




Crédit image entête, NHL.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: