Avant-match, Habs vs Av’s (23/01)

À Montréal (19-22-6), embourbé dans une (autre) mauvaise séquence de 3-5-2 à leurs dix dernières sorties, on prépare visiblement le terrain pour la date limite des échanges. Comme nous l’avons tous appris la semaine dernière, il n’y aurait que Carey Price et Victor Mete d’intouchable chez le Canadien. C’est donc une bonne chose que Max Pacioretty se soit aperçu que la saison avait commencé et qu’il ait cumulé 9 points, dont 7 filets et un différentiel de +1, à ses 8 derniers matchs. Il a bien choisi son moment pour augmenter sa valeur, hehe. Considérant qu’une équipe en pleine course pour les séries éliminatoires ne risque pas d’accepter de se départir d’un morceau important à un moment aussi crucial, on risque de devoir attendre à l’été pour voir le capitaine partir. À moins, bien sûr, que Bergevin accepte de recevoir des assets en retour de son buteur. Miser sur l’avenir serait la meilleure option à mes yeux… on verra bien ! En attendant, il devrait continuer de compléter un bon duo avec Paul Byron au centre. Ti-Paul totalise pas moins de 5 points (2 buts et un différentiel neutre de +/- 0) en 4 parties à sa nouvelle position. Il faut dire que le petit attaquant a déjà joué au poste de pivot, au junior et dans la Ligue américaine. Il n’avait toutefois pas vraiment eu cette chance avec les Flames et les Sabres. Heureusement qu’il s’y débrouille bien jusqu’à maintenant, car le CH est à court de ressources à cette position. Disons qu’il y démontre un peu plus de dynamisme que DLR… Du reste, aucun des éclopés actuels n’est prêt à revenir au jeu. C’est donc dire que Claude Julien devra encore composer sans Phillip Danault, Andrew Shaw et Shea Weber. Ales Hemsky s’entraîne toujours avec un chandail lui interdisant les contacts. C’est Price qui obtiendra le mandat d’arrêter la dangereuse troupe menée par McKinnon. On tentera de profiter de la fatigue de l’adversaire (victoire 4-2 vs les Leafs hier soir) pour remporter la victoire.Voici la formation que pourrait concocter le pilote pour ce duel tant attendu, si on se fit à l’entrainement de ce matin :

Nhl.com

Galchenyuk – Drouin – Deslauriers
Pacioretty – Byron – Hudon
Lehkonen – Plekanec – Gallagher
DLR/Carr – Froese – Shaw2

Alzner – Petry
Benn – Jerabek
Mete/Morrow – Schlemko

Price
Niemi

Chez l’Avalanche (27-16-3), on surfe présentement sur une incroyable séquence de 10 gains consécutifs ! Mené par un Nathan MacKinnon, en feu depuis qu’on a envoyé Matt Duchene sous d’autres cieux, l’attaque des Av’s est dévastatrice avec une moyenne de buts par match de 3.35 ! MacKinnon est d’ailleurs le joueur qui a obtenu le plus de points depuis cette transaction à travers le circuit Bettman ! Comme quoi, un ou deux changements suffisent parfois à changer le visage d’une équipe…

Avec 59 points depuis le lancement de la campagne, il n’est qu’à deux petits points de Nikita Kucherov et du premier rang des pointeurs de la Ligue ! Au classement de sa formation, il est suivi par Rantanen (47 points) et Landeskog (35 points) qui complètent la 1ere ligne. Comme si ça ne suffisait pas, avec une offensive à plein régime, Jonathan Bernier a prit la facette défensive du Colorado en mains. Invaincu à ses 8 derniers départs, il montre une excellent fiche de 9-0-0, avec une moyenne de 1.53 et un pourcentage de .955 ! Disons que Bernier est en train de faire oublier Semyon Varlamov, blessé depuis le 3 janvier dernier. Il est également en train de se donner des munitions pour son prochain contrat, lui qui a accepté une entente d’une seule saison (2.75M) durant l’été. Le portier québécois risque de recevoir une sérieuse augmentation… Puisque c’est Bernier qui défendait la cage des siens à Toronto hier, on peut s’attendre à voir Andrew Hammond d’office pour la joute de ce soir. Il s’agirait du premier départ du Hamburglar cette saison. M-à-j : Ils miseront à nouveau sur Bernier. À la ligne bleue, la troupe de Jared Bednar doit se passer de Tyson Barrie (27 points, -4) depuis le 24 décembre, en raison d’une fracture à la main droite. Erik Johnson le suit, avec 20 points (+/- 7) au 2e rang des marqueurs chez les arrières de l’équipe. Pendant ce temps, le jeune Samuel Girard poursuit son apprentissage, avec 9 passes et un différentiel de -2 en 32 joutes dans son nouvel uniforme. Au-delà des points – un peu comme pour Mete chez le Canadien – ce qu’on apprécie c’est sa mobilité, sa bonne relance et son positionnement. Ça, et son grand potentiel. À terme, je m’attend à voir Girard connaître quelques saisons de 40 points+. Chez les anciens Canadiens, Mark Barberio se débrouille plutôt bien avec une récolte de 13 points (+5) en 43 rencontres, ce qui est à peu près la même fiche que Zadorov. À l’attaque, Sven Andrighetto a beaucoup ralenti après un gros début de saison. Le suisse est tenu à l’écart du jeu depuis le 2 janvier, en raison d’une blessure à la jambe. Il totalise tout de même 18 points (-11) en 37 parties. Quoiqu’il en soit, voici la formation qu’on pourrait voir à l’oeuvre ce soir, selon Dailyfaceoff :

Nhl.com

Landeskog – MacKinnon – Rantanen
Toninato – Kerfoot – Yakupov
Comeau – Soderberg – Nieto
Bourque – Jost – Compher

Zadorov – Johnson
Nemeth – Barberio
Girard – Lindholm

Bernier
Hammond

Qu’en pensez-vous, qui de MacKinnon ou Price aura le dessus pour cette confrontation ? Le duel sera diffusé, à partir de 19h30, sur RDS. Auparavant, vous pouvez écouter l’Avant-match de nos amis de chez HSL – Webradio, en ondes dès 18h30, en suivant ce lien : Hockey Sans Limites. D’autre part, si vous appréciez leurs shows, vous pouvez participer à leur campagne de financement en cliquant : ICI . Bon match à tous !

Crédit image entête, Getty Images/Minas Panagiotakis

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: