1

8 périodes, 94 arrêts, une importante victoire

Miracle à Lyon de Lyon !

En pleine course au trophé à la Coupe Calder, alors que la fièvre des séries bat son plein dans la LAH (sauf à Laval), nous avons eu droit à tout un spectacle hier soir (sauf à Laval), alors que les Phantoms affrontaient les Checkers, pour ce 4e duel de la 2e ronde. Les Phantoms, le club-école des Flyers, menaient alors la série 2-1 et une victoire des Checkers, le club-école des Canes,  aurait pu changer le cours de la série.

Cependant, après avoir accordé le but égalisateur aux locaux, en 2e période, Alex Lyon, un espoir de 25 ans jamais repêché, a décidé de fermer les livres. À sa 3e saison dans la LAH, avec seulement 11 matchs LNH derrière la cravate, Lyon a probablement offert la performance de sa vie, en participant du même coup à l’établissement du nouveau record pour la partie la plus longue de l’histoire de la Ligue américaine. Disons que le livre était très long…

Après les 3 périodes réglementaires, il aura fallut attendre la 5e période de prolongation (!), à 6:48, pour voir Alex Krushelnyski, venir déjouer Alex Nedeljovik(Répétez 3x le nom de famille de ces deux Alex, en public, et observez les réactions des gens tout autour de vous.)

Avec 51 arrêts sur 53 lancers, Nedeljovik n’a pas à rougir… Il a d’ailleurs obtenu la 2e étoile de la rencontre; je vous laisse deviner qui a reçu la 1ere étoile… Mais c’est Alex Lyon l’incontestable vedette de cette joute historique (oups, viendrais-je tout juste de vous donnez maladroitement la réponse à l’énigme ? Pardonnez-moi… Avec son but gagnant, l’autre Alex a complété le trio d’Alex pour les 3 étoiles du match… Voilà un nom qui mène Alexcellence !). Fort de cette belle performance, Lyon montre jusqu’à maintenant une excellente fiche de 5-1, en séries, avec une moyenne de buts alloués de 1.56 et un pourcentage d’arrêts de .958. Wow !

En 11 parties avec le gros club, cette saison, le (pas si) jeune cerbère a maintenu une moyenne de 2.75, un pourcentage de .905 et une fiche de 4-2-1 en 7 départs.

Le match décisif pourrait bien avoir lieu dès samedi prochain, alors que les représentants de Lehigh Valley fouleront la glace de Checkers de Charlotte pour la 3e fois consécutives, avant de se transporter au domicile des Phantoms pour les 2 derniers duels, si nécessaire… Ainsi sont faites les séries de la LAH : une première ronde 3-de-5, suivi d’une 2e ronde 4-de-7; avec 2 matchs à domicile, 3 matchs à l’extérieur, puis 2 matchs à domicile.

… J’ai même pas fait de blague avec le Lyon qui rugit… Mais, c’est parce que j’ai trouvé mieux sur Twitter !

Ingonyama bagithi baba, sithi uhhmm ingonyama. Nants ingonyama bagithi baba, sithi uhhmm, ingonyama
ingonyama, Siyo nqoba, ingonyama, ingonyama nengw’ enamabala…

Fait à noter, Alex Lyon est secondé par le célèbre Dustin Tokarski ! Ce dernier a d’ailleurs obtenu deux départs, puisque les séries de la LAH, c’est aussi (fréquemment) disputer 2 matchs en autant de soirs. En saison régulière, c’est parfois (souvent) 3 en 3… Lui aussi, vous pouvez répéter trois fois son nom de famille, très fort, en public…

Bye !

Merci à nos amis de HSL de nous avoir transmis les statistiques nécessaire à l’élaboration de cet article. N’hésitez pas à vous abonner à leur page, en suivant le lien ci-haut !


Crédit image entête, Compte Twitter de la LAH

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Stéphan - mai 10, 2018

Je n aurais pas regarder le match au complet ,je m aurais endormi avant.

Reply

Leave a Reply: