14M pour John Tavares?

La semaine dernière, j’ai parlé du CH et de sa seule chance de sauver son équipe actuelle en mettant la main sur John Tavares. Je mentionnais qu’il faudrait tenter le tout pour le tout pour mettre le joueur canadien de 27 ans sous contrat, et que si Marc Bergevin ne réussissait pas la chose, il ferait mieux de liquider tous ses vétérans et de recommencer à neuf. Évidemment, je crois que les chances de le signer à Montréal sont minimes, tout comme Mike Bossy et Renaud Lavoie d’ailleurs. Je ne dis pas que le Canadien peut le signer, je dis que le Canadien DOIT le signer. Sinon, cette équipe qui est arrivée à maturité, avec ses gros contrats et quelques joueurs clés de plus de 27 ans, n’ira nulle part et continuera à s’enliser et à gaspiller du temps.

L’objectif aujourd’hui n’est pas de parler du Canadien mais plutôt de Tavares. Dans le dernier article, je spéculais sur des transactions et le look du CH avec un joueur de sa trempe, sans aller en profondeur sur un joueur qui n’a plus besoin de présentation. Aujourd’hui, je regarde plutôt les équipes qui pourraient s’affronter si le natif de Mississauga devait atteindre l’autonomie complète en juillet prochain.

 

14 Millions pour Tavares?

Selon moi, c’est à peu près ce qu’il vaudra sur le marché des agents libres. Évidemment, il peut décider d’accepter moins pour être dans une équipe un peu plus serrée, ou pour que l’équipe en question ait une plus grande marge de manœuvre et soit en mesure d’ajouter d’autres morceaux par la suite. Tavares semble être un joueur qui préfère la victoire à l’argent. Présentement, il empoche 5.5M et même au moment de sa signature au début de la saison 2011-2012, c’était déjà toute une aubaine.

Je pars avec le principe qu’une équipe doit avoir au minimum 12M de libre pour signer le centre élite, mais que les offres qu’il recevra pourraient bien aller aussi haut que 15M.

 

Jets de Winnipeg

Selon moi, la ville de Winnipeg nuit à la croissance de cette formation. Une équipe qui repêche et développe aussi bien est normalement en mesure d’être l’une des meilleures de la Ligue, mais elle n’attire que trop rarement de bons agents libres. Ils ont dû surpayer Dmitry Kulikov et Steve Mason pour les attirer. De voir John Tavares signer à Winnipeg serait surprenant certes, mais ils ont l’équipe et l’espace pour déposer une offre intéressante. L’été prochain, ils auront 21.5M de libre pour signer ; Joel Armia, Connor Hellebuyck, Jacob Trouba et Josh Morrissey. Simplement en transigeant Steve Mason, ils seraient en mesure de fitter tout ce beau monde sous le plafond, en plus de John Tavares. Dans la Ligue américaine, ils ont plusieurs jeunes de qualité qui pourraient aussi remplacer sur le bottom 6 des joueurs comme Shawn Matthias, Marko Dano et Matt Hendrick. Avec un joueur tel que Tavares, je pense fermement qu’ils deviendraient l’équipe prétendante favorite à la Coupe Stanley.

 

Golden Knights de Vegas

Une équipe d’expansion qui attire le meilleur joueur disponible sur le marché des agents libres depuis Zach Parise à l’été 2012? Ça semble farfelu, j’en conviens, mais ils ont tout de même une équipe qui connait du succès, énormément de marge de manœuvre et de bons jeunes qui arriveront d’ici 2-3 ans qui viendront prendre un petit salaire pour 3 ans. Avec plus de 32M en espace sur la masse cet été, les Knights réussiront certainement à attirer un joueur de calibre, peu importe lequel. Sauf qu’aucun autre joueur disponible ne sera du niveau de John Tavares, et donc de lui faire une offre qu’il ne pourra pas refuser sera prioritaire pour Georges McPhee.

 

Blue Jackets de Columbus

Ils ont, comme les autres équipes mentionnées plus haut, une formation arrivée à maturité qui a besoin d’un joueur élite pour passer à l’autre niveau. Combiner Artemi Panarin à Tavares et Cam Atkinson pour ensuite relayer Wennberg au deuxième trio et Dubois sur le troisième trio, ferait des Blue Jackets une véritable puissance au centre. Avec au moins 17M de libre, Ryan Murray et Boone Jenner qui pourraient être transigés, Jack Johnson qui quittera, et seulement le RFA Oliver Bjorkstrand à signer, Jarmo aura la possibilité de tenter d’attirer Tavares et qui sait, il y parviendra peut-être.

 

Sharks de San Jose

Avec le départ de Joe Thornton et ses 8M, le directeur général Wilson devrait tenter le tout pour le tout avec cette équipe qui s’est rendue en Finale en 2016. Avec ses joueurs clés tous signés à moyen terme, Wilson aura près de 19M pour resigner Hertl, Thierny et Demelo, en plus de quelques autres joueurs pour son Bottom 6. Il pourrait en plus troquer son capitaine et/ou Mikkel Boedker qui sont assez décevants cette saison.

 

Islanders de New York

Évidemment, cette équipe part avec une longueur d’avance dans le dossier, même si je pense que John Tavares testera le marché peu importe l’offre des Islanders. Ils auront un nouvel aréna à Belmont Park, ils ont les outils pour être compétitif dès cette saison, malgré certaines carences, et Tavares est le capitaine de l’équipe. Les Islanders auront 30M de libre pour signer ; Tavares, Bailey, Brock Nelson, Shane Prince, Alan Quine, Calvin De Haan, Ryan Pulock et Thomas Hickey. Beaucoup de changements à prévoir pour les Isles qui ont tout de même des jeunes qui sont déjà prêts à prendre plus de responsabilités. Les Barzal, Beauvillier, Dal Colle, Ho-Sang, Bellows, Vande Sompel pousseront certains vétérans à l’extérieur de la ville.

 

En somme, il y a au moins 5 équipes qui auront les moyens et un alignement plus attirant que celui du Canadien. Ou une plus grande valeur sentimentale pour John Tavares. Le centre aura l’embarras du choix, puisqu’au moins une 15aine d’équipes lui offriront sans doute un contrat et tenteront ensuite de s’arranger avec leur masse. Il sera la priorité de Marc Bergevin, mais aussi celle de Garth Snow, Georges McPhee et compagnie, et le DG du Canadien ne sera pas le plus attirant de la gang, peu importe l’élégance de son habit-cravate.

Crédit image entête, MARTIN CHEVALIER via JdM

 

 

Kevin Leveillé
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: